MC Boulanger



Le titulaire de la mention complémentaire boulangerie spécialisée conçoit et réalise des produits :
- Des produits de panification courante (flûtes, baguettes,…),
- Des « Pains Spéciaux et de régimes » (Complet, seigle, campagne,…),
- Des viennoiseries (croissants, pains chocolat,…),
- Des produits de restauration rapide (sandwichs, quiches, pizzas,…).

Il est capable de conduire les fabrications qui lui sont confiées en utilisant les équipements et matériels permettant une meilleure productivité. Il travaille en respectant les règles de qualité, d’hygiène et de prévention des risques professionnels tout au long des procédés de fabrication. Il prend en compte les problèmes liés à l’organisation de l’entreprise.


avis du professionnel sur la formation L’avis du Pro


C’est pour moi aujourd’hui un complément indispensable à la formation de base. La Mention Complémentaire s’oriente sur des méthodes de production et de fabrication non traitée en formation de base CAP (Surhydratation des pâtes, pointage retardé, décor sur pâte morte, etc….). Une Mention Complémentaire c’est aussi un « ouvrier », j’attends de lui une implication supplémentaire dans la vie de l’entreprise (commande des matières premières, gestion du stock, etc…). Ce sont souvent des jeunes qui construisent un vrai projet professionnel. On les retrouve dans le parcours classique ; la formation au Brevet Professionnel et plus tard en brevet de maîtrise (diplôme de maître Artisan). La mention apporte une valeur ajoutée dans la recherche d’un travail en France comme à l’étranger.


contenu la formation Contenu de la formation


la formation s’articule autour de deux pôles :
- L’enseignement général : Français, éducation physique et Langue vivante (anglais)
- L’enseignement professionnel : pratique professionnelle, technologie des produits, des méthodes de travail et des équipements du fournil, sciences appliquées, et les bases de la gestion d’entreprise


durée de la formation Durée de la formation


Durant cette année de formation complémentaire, l’apprenti est salarié de l’entreprise. La formation fait l’objet d’un contrat conclu entre l’apprenti et/ou son représentant légal et son employeur conformément aux dispositions du code du travail. Il partage son temps entre la Maison familiale (12 semaines) et l’entreprise (35 semaines) ; c’est une formation par alternance.


statut du jeune en formation Statut


l’apprenti devient salarié de l’entreprise. Il est rémunéré à hauteur d’un pourcentage du SMIC, selon son âge et son ancienneté :


   Ancienneté   

     16 ans        


     18/20 ans        

    21 ans et +         

   première année   

       25%       


       41%        


       53%        


   deuxième année   

      37%      


      49%         


      61%         




conditions d'accès à la formation Conditions d’admission


Trouver un maître d’apprentissage pour l’année de formation et avoir en poche un CAP Boulanger, un BEP ou un Bac Pro orientation boulangerie/Pâtisserie (pour l’instant sur dérogation).


débouchés de la formation Débouchés


- Les entreprises artisanales pour la majorité des diplômés,
- La moyenne et grande distribution (secteur très porteur !),
- L’agro-alimentaire (de grands groupes spécialisés dans la fabrication de viennoiseries et biscuits industriels comme Pasquier, lu ou Belin),
- La restauration haut de gamme (secteur nouveau à la recherche de l’excellence. Ce sont en générale des entreprises qui se lancent dans la fabrication de pains spéciaux originaux mettant en valeur leur cuisine),
- Le travail à l’étranger


télécharger la fiche de la formation Téléchargement


Télécharger la fiche de la formation...